DÉPARTEMENT D’ÉTAT DES ÉTATS-UNIS: PROGRAMME  DE LEADERSHIP DES VISITEURS INTERNATIONAUX (PLVI) JEUNESSE ET ENGAGEMENT CIVIQUE

DÉPARTEMENT D’ÉTAT DES ÉTATS-UNIS: PROGRAMME DE LEADERSHIP DES VISITEURS INTERNATIONAUX (PLVI) JEUNESSE ET ENGAGEMENT CIVIQUE

Le Président Central de PLANETE PAIX a entamé le programme Americain ” IVLP Youth and Civic Engagement” aujourd’hui 25 Janvier 2021. Les participants ont abordé au cours de la première journée la session technologique avant le projet.
Ils ont eu la possibilité de résoudre les problèmes techniques et de revoir la logistique initiale et l’aspect technique du projet.
L’objectif de la séance technique de pré-projet a été de s’assurer que tout le monde puisse accéder aux réunions sur Zoom et à utiliser sans problème les fonctions de l’interprétation simultanée. Cette séance a aussi offert la possibilité de rencontrer l’équipe de projet et l’ensemble des collègues, les autres participants.

COVID-19 : MESSAGE DU PRÉSIDENT CENTRAL DE PLANÈTE PAIX

COVID-19 : MESSAGE DU PRÉSIDENT CENTRAL DE PLANÈTE PAIX

Le monde entier ploie sous la maladie à coronavirus. Fait de l’Homme ? Je ne sais, Dieu seul sait. Négligence de l’OMS et des Etats ? Ça je le pense et je le crois.

Les faits sont là devant nous, évidents, incontestables, indiscutables et têtus.

La pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020 est une pandémie d’une maladie infectieuse émergente, appelée COVID-19 et provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2, qui débute en décembre 2019 à Wuhan, en Chine centrale, puis se propage dans le monde entier.

En effet, le 13 janvier 2020, le premier cas de COVID -19 est déclaré en Thaïlande hors de Chine . Il s’agit d’une personne venant de Wuhan, ville de Chine centrale, foyer de l’épidémie.

D’abord, l’OMS n’a pas déclaré l’état d’urgence de santé publique de portée internationale, mais a alerté la république populaire de Chine et les autres membres de l’OMS et invité à prendre des mesures, puis a prononcé l’état d’urgence sanitaire le 30 janvier.

Les gouvernements, dont celui de Chine, n’y font pas trop attention. Plusieurs aéroports mettent en place un dépistage à l’arrivée des avions provenant de Chine.

Le 11 mars 2020, selon l’OMS, l’épidémie de COVID-19 devient une pandémie et demande des mesures de protection essentielles contre le nouveau coronavirus et annonce le renforcement d’hygiène préventive (suppression des contacts physiques, bises et serrements de mains, fin des attroupements et des grandes manifestations ainsi que des déplacements et voyages non indispensables, promotion de lavage des mains, mise en application de quarantaine, etc.).

Au regard des faits, l’OMS a attendu 17 jours après le premier cas déclaré en Thaïlande ; là où une réponse ou une décision rapide aurait permis d’endiguer la maladie.

Ceci étant précisé, je demande à la population mondiale de suivre toutes les dispositions utiles que commande la situation.

Planète Paix s’associe pleinement à la lutte contre la propagation du virus, en étant solidaire de l’ensemble des victimes.

Planète Paix suspend par voie de conséquence, ses activités de terrain, mais, maintient les activités virtuelles en privilégiant le télétravail pour l’ensemble des Champions, qui sont tenus de se conformer aux décisions et consignes de leurs lieux de Résidence.

L’ampleur de cette crise est majeure et son issue, incertaine. Hier mardi 17 mars 2020 à 17 heures j’ai participé à une rencontre d’urgence initiée par Madame la Secrétaire d’Etat Chargé des Droits de l’Homme.

Madame la Ministre a rendu publiques des mesures prises par le Conseil National de sécurité visant à freiner la propagation de la maladie à coronavirus.

Planète Paix entend jouer sa partition et rassure les autorités et la population ivoirienne de son soutien indéfectible.

Toutefois, je voudrais attirer l’attention des autorités ivoiriennes et des pays frères de ne pas prendre des mesures légères contre cette pandémie.

Elles doivent prendre des mesures courageuses, proportionnées, sans favoritisme ni complaisance face à une telle situation pour prévenir les risques d’expansion de la maladie.

Mieux vaut prévenir que guérir parce que grand souvent lorsque l’on guérit, l’on guérit mal.

L’argent du contribuable doit être mis à profit et à bon escient.

Selon les chiffres de la carte interactive du Centre des Sciences et d’Ingénierie des Systèmes de l’Université John Hopkins des Etats-Unis, au 17 mars 2020, le nombre total de personnes contaminées sur le continent africain est d’au moins 374 répertoriés dans 31 pays. 20 des 29 États membres de Planète Paix sont touchés par la pandémie de COVID-19 si l’on compte les Représentations d’Italie et du Canada, soit plus de 68,96%.

Chacun est appelé à faire preuve de civisme et de responsabilité.

L’intérêt Général doit l’emporter sur l’intérêt individuel et aucune autorité dans la Nation et dans le monde ne doit se placer au-dessus de la loi.

Je tiens à féliciter le personnel de santé, les activistes, tous ceux qui travaillent de près ou de loin pour endiguer la pandémie et protéger la vie de nos populations.

Planète Paix est une organisation de solidarité et de fraternité vraie. Ces valeurs nôtres nous imposent en pareil situation d’agir dans le strict respect des lois et dans la mesure de nos possibilités pour faire reculer la pandémie en ces moments difficiles que traverse l’humanité toute entière.

Chers Champions et chères Championnes je vous invite par conséquent, à continuer le travail que vous avez commencé et à le mener à terme pour le plus grand bonheur de chaque citoyen de la planète.

Fait à Abidjan, le 19 / 03 / 2020

Le President Central de Planete Paix
S. Em. Achille COMOE

LE PRESIDENT DE PLANETE PAIX APPELLE LES ACTEURS POLITIQUES AU DIALOGUE POUR LA PAIX EN COTE D’IVOIRE

J’invite les politiciens à faire passer l’intérêt des Ivoiriens avant leurs intérêts personnels et égoïstes. C’est dans la contradiction et la différence mais dans l’inclusion et le dialogue que nous pourrons développer la Côte d’Ivoire et réconcilier les Ivoiriens.

Janv 2021-Déc 2022

Janv 2021-Déc 2022

Le problème des élections inclusives, apaisées, démocratiques et participatives constitue un des problèmes épineux du continent africain. Notre pays, la Côte-d’Ivoire a connu ces dernières années de nombreux et d’importants bouleversements. Le manque d’éducation des citoyens en matière électorale, le mode de désignation des personnalités qui incarnent les institutions électorales, l’exclusion de certains acteurs politiques et le refus de ces derniers de participer à la prise de décision n’ont pas favorisé un processus démocratique consensuel.
L’objectif principal du projet PEACE DIGITAL ELECTION est de promouvoir des élections inclusives, pacifiques, libres et transparentes en Côte-d’Ivoire à travers les outils digitaux (WhatsApp, Facebook).
Le projet vise à court terme 2464 potentiels électeurs et favorisera d’ici à 2022 l’éducation et le renforcement des capacités d’environ dix millions (10 000 000) d’électeurs potentiels sur la nécessité de leur participation au processus électoral et démocratique à travers la mise sur pied d’une plateforme digitale et classique sur l’ensemble du territoire ivoirien. Ainsi, les membres de la plateforme pourront faire entendre leurs voix en s’inscrivant massivement sur la liste électorale et en votant. Ils pourront également faire des débats classiques ou virtuels, des sensibilisations, des posts, des messages sur les réseaux sociaux. En période électorale le projet électoral de tous les candidats sera vulgarisé par ces instruments digitaux afin de permettre aux membres de la plateforme d’avoir une connaissance parfaite desdits projets et d’éclairer leur choix. Le projet prend en outre, en compte les considérations de genre et les groupes marginalisés ou vulnérables.