Les candidatures sont ouvertes pour le sommet des jeunes champions. Cliquez ici pour en savoir plus

RENFORCEMENT DE CAPACITES DES ORGANISATIONS DE JEUNESSE EN MATIERE DE GOUVERNANACE ASSOCIATIVE

Du 17 au 19 septembre 2019, a eu lieu l’atelier de renforcement des
capacités des jeunes au Centre National de Matériels Scientifiques, sis à Cocody Saint-Jean. L’atelier, organisé dans le cadre de la Journée Internationale de la Jeunesse sous le thème « Transformer l’Education », a réuni 64 organisations de jeunesse dont PLANETE PAIX sur 67 attendues. Il était destiné aux Présidents, Secrétaires Généraux et Trésoriers généraux. Au total, 189 jeunes ont participé à l’atelier dont l’ouverture a été faite par le Directeur de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes. Il visait à améliorer la gouvernance associative. Pour y parvenir, les modules suivants ont été dispensés successivement :
– Développement du leadership par Monsieur YAO Aquilas,
Consultant, Formateur en Leadership et Développement ;
– Gouvernance associative et civisme, Monsieur Béma COULIBALY,
Directeur du Volontariat et des Programmes Communautaires au
Secrétariat d’Etat chargé du Service Civique ;
– Techniques de rédaction de correspondance, par le Commandant
OULEÏ Bonaventure, Enseignant Formateur à l’Ecole Nationale
d’Administration ;
– Conduite de réunion, par le Commandant OULEÏ Bonaventure,
Enseignant Formateur à l’Ecole Nationale d’Administration ;
– Gouvernance associative, par Monsieur DIOMANDE Lassiné,
Directeur de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités
des Jeunes ;
– Techniques de débats, par Monsieur FIENI Pacôme, coach
Formateur en Art oratoire.
Module 1 : Développement du leadership
Le formateur a mis l’accent sur les différents stades d’évolution d’un
groupe, à savoir :
– Stade 1 : enfance, formation de l’équipe ;
– Stade 2 : adolescence ;
– Stade 3 : âge adulte ;
– Stade 4 : âge mûr ;
– Stade 5 : déclin.
Il ressort de cette présentation que les collaborateurs du président ont 5 besoins qui sont :
– besoin de sécurité,
– besoin de reconnaissance,
– besoin d’appartenance,
– besoin de progression,
– besoin d’accomplissement.
Au total, il convient de retenir que la plus grande qualité d’un leader, c’est de travailler à bâtir une équipe à la fois interdépendante en sa présence et autonome en son absence.
Module 2 : Gouvernance associative et civisme
Le formateur a défini le civisme comme les vertus qui qualifient la bonne conduite du citoyen au sein de sa Communauté et au sein de sa Nation. Il a ensuite développé les 4 Principes du Civisme que sont :
– le respect des Institutions ;
– le dévouement pour sa Nation ;
– le respect de la Chose Publique ;
– la Solidarité Nationale.
Les cinq Symboles de la République, à savoir l’Emblème National, la
Devise, l’Hymne National, les Armoiries et le Portrait du Chef de l’Etat, ont fait aussi l’objet d’explication.
Mettant le civisme en lien avec le secteur associatif, il a révélé les
caractéristiques du bon citoyen dans le domaine associatif. Ainsi, le
Président ou membre citoyen d’une organisation de jeunesse est celui qui :
– respecte et entretient les biens de son association,
– paye les cotisations fixées par son association,
– organise régulièrement les rencontres prévues par les textes,
– accepte de partir quand il est atteint par la limite d’âge ou quand il
est battu aux élections,
– refuse de modifier les textes pour se maintenir.
Module 3 : Rédaction de correspondance
Le formateur a donné des généralités sur la rédaction administrative avant de mettre en relief le compte rendu et le rapport.
En ce qui concerne les généralités, en plus des caractéristiques de la
rédaction administrative, les expressions traduisant le respect de la
hiérarchie ont été présentées. La typologie des documents administratifs a mis en exergue la lettre administrative à forme personnelle, la note administrative, le procèsverbal, le compte rendu, le rapport, le certificat, l’attestation et l’avis et communiqué.
Particulièrement, le compte rendu peut revêtir plusieurs formes : compte rendu d’activités, compte rendu de mission ou compte rendu de réunion. Quant au rapport qui est la narration de faits pour rendre compte à son supérieur hiérarchique, il se présente sous plusieurs formes : rapport d’activités, rapport de passation de service, rapport d’études, rapport d’inspection et rapport disciplinaire. S’agissant de la conduite de réunion, elle est l’ensemble des techniques et méthodes permettant d’organiser efficacement les réunions pour informer,
communiquer les objectifs, résoudre les problèmes ; en somme pour en tirer un meilleur profit aussi bien pour la structure que pour les
participants. Le rôle de chaque acteur a été défini dans la conduite de réunion ainsi que les différentes phases de conduite de réunion.

Module 4 : Gouvernance associative
Après avoir défini l’association selon l’article premier de la loi n°60-315 du 21 septembre 1960, les différents types d’associations ont été présentés : Les associations déclarées et les associations reconnues d’utilité publique. Les associations déclarées sont celles qui ont déposé une demande de déclaration à la préfecture ou sous-préfecture de leur lieu d’exercice.
Doivent être joints à la demande de déclaration :
* 3 exemplaires des statuts ;
* 3 exemplaires du règlement intérieur ;
* 3 exemplaires du procès-verbal de l’Assemblée Générale
Constitutive ;
* 3 exemplaires de la liste des membres fondateurs ;
* 3 exemplaires de la liste de l’organe de direction avec en regard
des noms : la fonction, la profession, la nationalité, l’âge,
l’adresse postale de chacun de ses membres.
Les associations reconnues d’utilité publique, sont celles qui bénéficient
de subvention inscrite au budget de l’Etat.
Les associations en général, peuvent recevoir des dons et des legs sous
condition d’une autorisation donnée par arrêté du Préfet du Département
où est le siège de l’établissement quand la valeur de la libéralité est
inférieure ou égale à dix millions (10.000.000) de francs CFA, et par décret
pris en Conseil des Ministres quand la libéralité dépasse dix millions.
La gestion d’une association repose essentiellement sur des organes :
l’Assemblée Générale (AG), le Conseil d’Administration (CA), le Bureau
Exécutif (BE) (ou Conseil Exécutif (CE), Conseil de Gestion (CG)) et le
Commissariat aux Comptes (CC). Le rôle de chacun de ces organes a été
défini.
La dissolution est l’acte par lequel l’on ne reconnaît plus l’association. Elle
peut être soit volontaire soit statutaire soit forcée.
La gestion d’une association est à la fois administrative, financière et
comptable.
Module 5 : Techniques de débats
Le formateur a défini le débat comme une discussion, un discours visant
à porter la contradiction à un ou plusieurs adversaires sur un ou plusieurs
sujets.
Pour mieux aborder un débat, il est nécessaire :
– de connaître le sujet et forger sa conviction ;
– de connaître son adversaire ;
– de connaître les destinataires de son message ;
– d’être pertinent, précis et clair dans l’expression de sa thèse ;
– de chercher à déstabiliser l’adversaire ;
– de savoir faire des concessions.
L’argumentaire d’un débateur doit reposer sur des faits, des constructions
sociales, des connaissances scientifiques, des données de l’expérience de
vie, des pensées, des assertions d’autorité et des témoignages.
Au total, pour construire son argumentation, il faut :
 capter la bienveillance du public cible ;
 poser clairement sa thèse en situant la différence avec l’adversaire ;
 avancer ses arguments ;
 réfuter les arguments de la thèse adverse ;
 conclure en réitérant sa position.
L’atelier de renforcement des capacités des jeunes leaders associatifs, a
pris fin par la cérémonie de clôture présidée par Monsieur Mamadou
TOURE, Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.
Dans son discours il a affirmé que renforcer les capacités des jeunes
« aura forcément un impact positif sur notre société ». Monsieur le
Ministre a par ailleurs dénoncé le comportement des jeunes qui ont
profané la tombe de Dj Arafat, le 03 août 2019. Il a indiqué qu’on ne peut
pas réduire la jeunesse à cet incident car la jeunesse ivoirienne, ce sont
tous ces jeunes aussi qui, malgré leur condition de vie précaire, se lèvent
tous les jours pour contribuer à la transformation de notre société. La
jeunesse de Côte d’Ivoire, c’est également ces leaders de jeunesse qui
participent au développement de la Côte d’Ivoire.
Aux participants qui ont reçu des enseignements, entre autres, sur le
civisme, il les a exhortés à s’engager dans l’intérêt général.
La cérémonie a pris fin avec la remise d’attestation de fin de formation.

Planète Paix

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 05605649

Email : info@planetepaix.org

Achille COMOE (Président Central)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 48138304

Email : achillecomoe@yahoo.fr

YAO Serge (Secrétariat Général)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 08995445

Email : yaoserge12@gmail.com

IBO M’Pigué Mireille (Responsable de Communication)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 49515559

Email :mpigueibo@hotmail.com

Pacôme Affognon (Président du Conseil des Champions Pays)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+229) 97560698

Email : affogcome@yahoo.fr