Les candidatures sont ouvertes pour le sommet des jeunes champions. Cliquez ici pour en savoir plus

INTERVIEW DU PRÉSIDENT DE PLANÈTE PAIX PAR CHANCE SORO

De la recherche, le maintien et la préservation de la paix à la protection de l’environnement, quels rapports peut on établir?

Chancesoro: Monsieur Achille COMOE, vous êtes le président de l’ONG Planète Paix, dites nous qu’est ce qui a motivé la création de votre l’ONG ?

Achille COMOE: Je voudrais tout d’abord, vous remercier pour l’occasion que vous me donnez d’exprimer mon opinion sur des questions d’actualité et qui revêtent un intérêt universel et dont l’humain est l’épicentre. Ensuite, pour vous répondre sur la question à savoir ce qui a motivé la création de notre Organisation, j’ai nommée « PLANETE PAIX », je dirai tout simplement, c’est notre volonté ferme et précise de participer d’une façon effective à l’avènement de la paix dans notre pays mais également partout dans le monde.Le père fondateur de notre jeune Etat est mort et avec lui la paix qu’il avait pourtant érigée en seconde religion de la Côte d’Ivoire. Jadis la paix que nous chérissions tant a été brusquement, j’allais dire, brutalement interrompue avec l’avènement d’un multipartisme galvaudé. Le multipartisme va voir naître des politiques alimentaires, d’une pauvreté spirituelle et égoïstes. Le politique ivoirien a vu dans le multipartisme et continue d’y voir l’expression d’un partage de gâteau où le plus cruel ou le plus malin d’entre eux tous, est, avec un peuple borgne ou aveuglé, qui n’est consulté que quand il fait l’objet d’une convoitise politicienne avérées de la part de ces conquistadors du pouvoir sans foi ni loi ; prêt à tout pour parvenir ou à s’éterniser au pouvoir. Ce qui est vrai pour mon pays la Côte d’Ivoire, l’est aussi pour la plupart des pays africains. Dans un tel contexte, il nous fallait inscrire notre action au nombre de celles qui font la promotion de la paix, oui la paix, ce parfum divin, ce souffle de vie sans lequel toute forme de vie disparaîtrait. Voilà ce qui a motivé la naissance de PLANETE PAIX

Chancesoro: De la recherche, le maintien et la préservation de la paix à protection de l’environnement, quels rapports peut on établir?

Achille COMOE: La paix est et reste avant tout une notion transversale. Imaginez-vous un individu qui souffre de complexes, particulièrement d’un complexe d’infériorité ; celui-là, n’est pas en paix avec lui-même et avec la société. Il peut être amené, si la société ne l’encadre, à abréger sa vie. Il est en guerre contre lui-même pouvant conduire à son suicide. Il n’a pas la paix, il n’est pas en paix. Mais, il est potentiellement en guerre contre la société. Il pourrait y commettre un crime. C’est la raison pour laquelle PLANETE PAIX place, aussi, la personne humaine, prise en tant qu’individu, au cœur de son action. En outre, quand des éléments de mère nature se déchaînent naturellement ou artificiellement c’est-à-dire par l’action de l’Homme entraînant des mouvements de masse, des dégâts en vivres et en non vivres, cela peut être source de conflit. L’environnement est notre premier allié, notre premier ami, il est vivant. Quand vous l’agressez, il vous agresse. Quand vous lui faîtes la guerre, il vous répond avec les armes qu’il a. Et quand vous le protégez, il vous protège et mieux, il vous assure un cadre de vie généreux en vous octroyant tout ce dont vous avez besoin pour votre survie. Paix et environnement sont intimement liés. C’est la raison pour laquelle, la protection de l’environnement est inscrite au point 11 de la charte d’engagement aux valeurs, objectifs et vision de notre organisation.

Chancesoro: Pourquoi avez (vous et votre structure) accepté de participer librement au projet » mon pays, ma plage » organisé par l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire?

Achille COMOE: Notre participation va de soi. La protection de l’environnement fait partie de notre mission. Elle est consubstantielle à notre vision. Elle forme un tout avec nos objectifs. Et elle est indissociable de nos valeurs. Notre participation au projet » mon pays, ma plage » organisé par l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire est un acte citoyen, un sacerdoce et devrait interpeller plus d’un. Chez nous, nous disons qu’on prend soin de la maison dans laquelle l’on vit. Et si l’on considère l’environnement comme notre habitat naturel, la question ne se pose même plus, nous devons le protéger, nous devons le chérir, l’aimer et lui témoigner de notre gratitude. En tout cas, c’est avec Amour et avec un réel plaisir que nous y avons participé.

Chancesoro: Aujourd’hui, avec la dégradation accélérée des côtes et des plages en Côte d’Ivoire, quelles sont les chances(opportunités et atouts) dont dispose le pays pour conserver et protéger son littoral?

Achille COMOE: Pour moi, la question ne relève pas de la chance. Quelles sont les actions concrètes à mener dans ce sens ? Telle devrait être à mon avis la question. Eh bien, il faut de la réflexion humaine, de la matière grise mais une action concertée. Il faut renforcer le cadre légale existant. Il s’agit là, aussi, d’inviter tous les experts en la matière avec financement à l’appui, à mener des études poussées sur la question, afin, de parvenir à des résultats concrets. La Côte d’Ivoire, pourrait pour terminer, s’inspirer du modèle de la Hollande. Elle est beaucoup avancée en la matière. En conclusion, je voudrais, en mon nom personnel et au nom de l’ONG PLANETE PAIX réitérer encore une fois mes remerciements et vous encourager dans votre initiative de nature à inciter les uns, les autres à prendre conscience de la nécessité de protéger notre environnement.

Planète Paix

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 05605649

Email : info@planetepaix.org

Achille COMOE (Président Central)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 48138304

Email : achillecomoe@yahoo.fr

YAO Serge (Secrétariat Général)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 08995445

Email : yaoserge12@gmail.com

IBO M’Pigué Mireille (Responsable de Communication)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+225) 49515559

Email :mpigueibo@hotmail.com

Pacôme Affognon (Président du Conseil des Champions Pays)

23 Bp 696 Abidjan 23

Téléphone : (+229) 97560698

Email : affogcome@yahoo.fr